Bassin d' Arcachon Circuit Touristique Promenade en mer le Pistes Cyclables Tourisme Informations Balades Pêche en mer
      Touristes
Excursions
Navettes Maritimes
Arcachon
Le Cap ferret
  Ile aux Oiseaux
 
  Dune du Pilat
 
  Banc d' Arguin
 
  Location de Pinasse
 
  L'ostréiculture
 
  Web Cam
Blog
 
       Infos Pratiques
 
   Horaires et tarifs bus baïa le réseau sud bassin
 

Horaires  Eho Bus Gratuit

 

Hébergement

 

Restauration

 

Loisirs

 

Pistes

 

Météo

 
       Téléchargement

  Photos du Bassin

 
photos travaux
cabane sur pilotis

 Voir les Vidéos

 
       Contact

 Formulaire de contact

 

        Publicité
 

Votre site n'est pas référencé ?

Contactez votre spécialiste sur le Bassin d' Arcachon

Google

Yahoo

Msn

Création de site & Referencement Internet Google

La Maison du Touriste Arcachon

 
 
Le Bassin D'Arcachon
le bassin d'Arcachon

 

 

 Le bassin d'Arcachon (en occitan gascon la Laca d'Arcaishon) est une étendue d'eau salée située en Gironde, entre les villes de La Teste-de-Buch au sud, Lège-Cap-Ferret au nord et l'océan Atlantique à l'ouest. Le bassin, situé sur la côte aquitaine ( d'Argent), est une véritable petite mer intérieure de 155 km² à marée haute et de 40 km² à marée basse.

Le bassin d'Arcachon fait partie du Pays de Buch, il est situé au cœur des Landes de Gascogne, à mi-chemin entre la pointe de Grave et Capbreton. Le bassin est de forme triangulaire, délimité par plus de 80 km de côtes plates ou dunaires boisées. À la différence des grands lacs landais (Hourtin, Lacanau, Cazaux, Parentis) il est largement ouvert sur le golfe de Gascogne et la marée fait pénétrer et sortir deux fois par jour des masses d'eau considérables.

 

 

Le bassin est partiellement isolé de l'océan par un cordon dunaire comprenant notamment le Cap Ferret, la dune du Pilat et le banc d'Arguin (classé réserve naturelle).

 L'ouverture sur l'océan Atlantique se fait par un accès unique, les « passes », un ensemble de chenaux d'environ trois kilomètres de large permettant la circulation de l'eau entre le bassin et l'océan. Des bancs de sable mobiles chariés par les courants marins en modifient sans cesse le tracé. La force des courants de flux et de reflux rendent délicats les franchissements de ces passes, surtout aux marées de grands coefficients.

Ces passes, donc, et les bancs de sable évoluent au cours du temps particulièrement lors de fortes tempêtes mais aussi plus simplement et inexorablement sous l'effet des marées (environ 370 millions de mètres cubes d'eau sont échangés entre le bassin et l'océan chaque jour, à une vitesse moyenne d'environ 2 m/s, emportant le sable se trouvant sur les bords des passes) et du courant marin (longeant le littoral du nord vers le sud, il charrie environ 600 000 mètres cubes de sable par an). Ces facteurs rendent les passes particulièrement dangereuses pour la navigation ; des accidents mortels de marins expérimentés sont régulièrement constatés. La localisation et la structure des passes suivent une évolution cyclique dont la période est d'environ 80 ans : les passes sont en fait deux chenaux grosso modo parallèles (la Passe sud et la Passe nord) dont le tracé se déplace en direction du sud-est (du Cap-Ferret vers la dune du Pilat). Quand la passe la plus au sud atteint la plage au pied de la dune, elle se rétrécit puis « disparait » alors qu'une nouvelle passe se forme vers le nord, du côté du Cap, transformant ainsi l'ancienne « Passe nord » en une nouvelle « Passe sud ». Le balisage (bouées de navigation) est sans cesse corrigé et les cartes marines nécessitent une mise à jour permanente.

Au centre du bassin se trouve « l'île aux oiseaux » et ses cabanes tchanquées.

Voir les horaires et prix des Excursions.

 
  ACCUEIL UBA GROUPE EXCURSIONS NAVETTES LOCATION DE PINASSE BATELIERS CONTACT  

© Référencement Google & BATEAU PROMENADE ARCACHON